La recherche chez Vineland

La recherche chez Vineland

La recherche est au cœur même du mandat de Vineland tandis que sa stratégie de recherche encadre le développement de projets qui ont une influence potentielle sur le secteur de l’horticulture au Canada.

La stratégie de recherche de Vineland se définit par quatre processus fondamentaux : l’engagement des parties prenantes, les priorités de recherche, l’analyse des possibilités et la gestion de projets. Ces processus servent à renforcer et à raffiner un projet par le biais de son développement, et ils permettent de répondre aux besoins en constante évolution et de tirer profit des possibilités de ce secteur.

Les programmes de recherche de Vineland sont vastes, interdisciplinaires et ils s’échelonnent sur plusieurs années. Ils comprennent un nombre de projets interdépendants qui font appel à différents partenaires et diverses sources de financement qui comprennent tant des contributions de l’industrie que des subventions de recherche.

Vineland a développé des compétences dans trois domaines fondamentaux : la génomique appliquée, dirigée par Daryl Somers, Ph. D. ; les tendances de consommation, dirigées par Amy Bowen, Ph. D. et les systèmes de production horticole, dirigés par Michael Brownbridge, Ph. D. Chaque directeur est à la tête d’une équipe de chercheurs scientifiques, d’étudiants postdoctorants, de techniciens et d’étudiants. Chacun d’eux peut compter sur le soutien du bureau de développement commercial de Vineland qui vient à son tour appuyer la commercialisation, la veille technologique et les activités liées au transfert de technologie.

Le portefeuille de recherche de Vineland comprend 10 initiatives de recherche différentes qui produisent des résultats percutants pour l’industrie horticole canadienne.